Conseil de l'Europe: Réponse au projet de résolution proposé par M. Luca Volontè (PPE) :

Texte déposé devant le bureau du Conseil de l’Europe durant la session du 1er au 5 octobre 2012

Réponse au projet de résolution proposé par M. Luca Volontè (PPE) : 

« Combattre l’eugénisme et la discrimination à l’encontre des personnes handicapées (Projet de résolution 12996) – Non à une tentative camouflée de remise en cause des droits des femmes »

Les membres soussignés de l’Assemblée parlementaire, ayant pris connaissance du projet de résolution déposé par M. Luca Volontè « Combattre l’eugénisme et la discrimination à l’encontre des personnes handicapées » prient  instamment le Bureau de l’Assemblée de ne pas transmettre ce texte à l’une ou l’autre de ses commissions.

Si le titre de la résolution peut sembler intéressant, le texte lui-même soulève, en revanche, de grands problèmes.

En effet, la question soulevée ici n’est pas l’eugénisme – qui est une politique visant à encourager le développement d’une société d’individus possédant les mêmes caractéristiques – mais bel et bien la volonté d’empêcher les femmes de décider librement de mener une grossesse à terme ou de l’interrompre.

La résolution ne vise pas non plus à lutter contre la discrimination à l’encontre des personnes handicapées, l’Assemblée parlementaire s’y est déjà engagée à de nombreuses reprises. Mais l’objectif contenu dans la résolution vise à priver les femmes de la possibilité de disposer de toute l’information relative au diagnostic et au dépistage prénatal. Il s’agit donc d’une atteinte fondamentale à la liberté des femmes de choisir en conscience et en responsabilité.

Notre Assemblée ne saurait accepter une telle remise en cause des droits des femmes.